Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.

Faire un don en ligne

Blogs

Toutes nos publications et articles de presse se trouvent ici.
HomeBlogsArticles de la presseJumelage Lausanne-Kinshasa : le partenariat Aoe et Itp Bosembo pour un appui à l'outil de pratique

Derniers articles

08 Fév

Des tonnes de livres qui arrivent enfin!

Du 15 janvier au 19 mars où nous menons nos…
02 Nov

Enfants blessés et parents démunis - nous avons besoin de votre soutien!

Une fille de notre association a eu un accident grave…
Read more...
16 Sep

Rentrée scolaire 2015-2016 et remerciements

L'association l'oeil de l'enfant vous remercie pour l'aident que vous lui apportez,…
Read more...
31 Oct

Rentrée scolaire 2014 - 2015

COMPTE RENDU DE LA VISITE DE TRAVAIL EFFECTUEE A KINSHASA…
Read more...
10 Oct

Supervision des élèves et distribution de 4 tonnes de matériel

Chers Donateurs, Chères Donatrices, Madame, Monsieur, Je vous informe que…
25 Fév

Visite du Président de l'AOE à Kinshasa et à Brazzaville

COMPTE RENDU DE LA VISITE DE TRAVAIL EFFECTUE A KINSHASA…
Read more...
20 Déc

La conjoncture socioéconomique dégradante influe sur l'éducation de la jeune fille

L'éducation de la jeune fille devient le point faible de…
Read more...

Jumelage Lausanne-Kinshasa : le partenariat Aoe et Itp Bosembo pour un appui à l'outil de pratique

L'appui à l'outil de pratique est à l'ordre du jour dans le partenariat entre l'Association l'Oeil de l'Enfant (Aoe) et l'Institut technique professionnel (Itp) Bosembo. L'Association qui a son siège à Lausanne en Suisse, est présidée par M. Ferdinand Mbala Zi-Nselele. A Kinshasa, sa représentation est établie au quartier XIII à N'Djili. Située dans la même commune au quartier VII, l'école a abrité hier mardi, la cérémonie de remise solennelle d'un poste à souder. Deux personnalités ont marqué cet événement : l'Ir Ruffin Masapula, préfet des études et M. David Makinsasa, représentant résident de l'Aoe. Les élèves et le corps enseignant ont honoré la cérémonie par une forte mobilisation.

« Pour qu'il y ait développement intégral des enfants que nous formons, nous devons chercher des partenaires. C'est le cas du jumelage entre la ville suisse de Lausanne et Kinshasa, à travers l'Aoe », a relevé le préfet. Il a apprécié à sa juste valeur l'appui en outil technique, pour renforcer notamment la partie pratique de la formation. « Le soudage doit être connu par un technicien mécanicien qui sort d'une bonne école. Dans la formation de ces enfants, cet outil est d'une importance non négligeable. Ils seront en mesure de fabriquer des antivols, des outils mécaniques, même un portail, des chaises métalliques, la charpente métallique...Parce que la soudure, c'est un mode de rassembler une pièce », a-t-il ajouté. Le représentant résident répondant à la presse, a rappelé que par ce geste, le président de l'Association agit dans une constance. Ceci se résumant, a-t-il précisé, par l'aide à l'élève congolais par le livre et d'autres outils de formation nécessaires. Car à l'heure où la reconstruction de la RD Congo appelle la mobilisation des énergies de ses fils et filles, le système scolaire souffre paradoxalement de la non subvention à l'école.

« Le partenariat Ong - école favorable au développement de la jeunesse dans le milieu éducatif », selon le préfet Masapula

Quel type d'Ong pour le développement de la jeunesse dans le milieu éducatif ? Répondant à cette préoccupation, l'orateur exhorte les Ong à prendre pour cheval de bataille l'avenir de la jeunesse dans le milieu éducatif. « Il y a des facteurs qui entravent le développement de cette jeunesse. J'exhorte les Ong à aller vers les écoles. Car celles-ci ont besoin d'un partenariat sincère et profitable à la formation des élèves. Grâce à un partenariat, des écoles souffrant de manque voire d'insuffisance en bancs pourraient être utilement équipées. La carence en matériels didactiques constitue aussi une difficulté évidente pour l'école. A cela s'ajoute le soutien aux enfants en situation difficile. Les Congolais de Lausanne ont compris cette réalité, voilà pourquoi l'Aoe chemine avec des écoles, où elle a ouvert des bibliothèques scolaires. Aujourd'hui, comme pour passer à la vitesse supérieure (...), c'est un regard vers les écoles techniques », a-t-il déclaré. L'orateur est d'avis que le développement de la jeunesse dans le milieu éducatif implique des actions canalisés, pour donner aux enfants le goût d'étudier. Pour cela, il encourage le gouvernement par l'entremise du ministère de L'Enseignement primaire, secondaire et professionnel (Epsp), à définir en amont une politique qui convient, en vue de rendre possible l'intérêt d'un grand nombre d'Ong pour le secteur éducatif. « Beaucoup d'énergies sont déployées pour organiser des compétitions de loisir : football, musique, danse, excursions, etc. Pourquoi ne pas orienter de telles initiatives avec le même entrain dans les concours de lecture ? Dans le même ordre d'idées, il est souhaitable d'appuyer les activités culturelles pour favoriser l'élévation de tout homme et de tout l'homme. A l'exemple des visites guidées et des randonnées fluviales. Ce qui donnerait aux élèves congolais l'occasion de découvrir le Congo par voie fluviale », a-t-il fait savoir.

Payne

Sources : groupelavenir.net

Dernière modification le samedi, 15 décembre 2012 17:39
Évaluer cet élément
(0 Votes)

Galerie images

017_22.jpg
Image Detail
19
Image Detail
010_11.jpg
Image Detail
DSC00330.JPG
Image Detail

Se connecter

Inscription Newsletter

Notre newsletter mensuelle et gratuite vous informe chaque mois des activités de l'association. Inscivez-vous!

Infos pratiques

  • +41 79 650 03 02
  • Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.
  • Rue de la Combette 24, CH-1008 Prilly
  • CCP - 17-730976-7